Prix assurance voiture sans permis jeune conducteur et mineur


Des prix d’assurance voiture sans permis jeune conducteur un peu exagérés.
Un jeune conducteur n’est pas forcément un mineur ou un ado mais juste un novice qui a été assuré moins de 3 ans à son nom. C’est en raison de ce manque d’expérience que les assureurs préfèrent éviter ce type de profil. Lorsqu’on est novice et qu’on vient de s’acheter une auto, on sait déjà que les compagnies ne nous feront pas de cadeau. Comme vous vous en doutez, le prix d’une assurance voiture sans permis pour un jeune conducteur est plus chère que pour un automobiliste expérimenté. Mais, même s’il y’a effectivement un risque à souscrire un personne inexpérimentée, est-ce une raison suffisante pour lui faire payer deux ou trois fois le tarif d’un profil bon conducteur ? La question mérite d’être posée. En effet, on veut bien comprendre que les compagnies veillent sur leur portefeuille client en soignant le taux de sinistralité mais de là à multiplier parfois par trois le montant de la cotisation, c’est un peu exagéré non ? En fixant des tarifs aussi élevés on verra de plus en plus d’automobilistes rouler sans assurance faute de moyen.

Une assurance auto sans permis jeune conducteur pour des ados et des mineurs de plus en plus jeunes.
Il y’a encore quelques années il fallait avoir au minimum 16 ans pour circuler en voiturette. Désormais, l’âge de conduite a été abaissé à 14 ans avec l’obtention du permis Am. Il est donc possible de conduire une vsp dés 14 ans tant que le véhicule ne dépasse pas 350 kg et ne roule pas à plus de 45 km/h. Cette nouvelle loi ne semble pourtant pas faire la joie de tous les assureurs puisque certains pensent qu’à cet âge, les ados sont encore trop immatures pour ne pas dire irresponsables. Les détracteurs les plus virulents affirment que mettre une vsp entre les mains d’un adolescent de 14 ans c’est lui donner l’illusion d’être considéré comme un adulte alors que bien souvent son mauvais comportement prouve le contraire. D’autres en revanche estiment que l’initiative est bonne dans la mesure où tout comme pour la conduite accompagnée il permet de mieux se préparer à l’examen du permis de conduire et de progressivement faire prendre conscience des dangers de la route.

Les novices sont responsables de trop de sinistres.
Les chiffres sont inquiétants puisque près de 30% des jeunes reconnaissent avoir bu un verre ou deux avant de prendre la route et 15% d’entre eux avouent même avoir fumé un « pétard » en voiture. Après avoir baissé au cours des dernières années, le nombre d’accidents de la route est légèrement reparti à la hausse. Les novices sont responsables ou impliqués dans bien trop de sinistres et c’est ce qui effraye les assureurs. Pour qu’une compagnie d’assurance vive il faut que le montant des cotisations encaissées soit supérieur aux indemnisations versées. Si le contraire devait arriver, c’est tout le système qui s’écroulerait. C’est donc pour ça qu’un prix assurance voiture sans permis jeune conducteur est aussi élevé. Mais, ne soyez pas résigné car c’est tout sauf une fatalité. Nos conseillers peuvent vous proposer un bon tarif avec de bonnes garanties.

Quelles formules et garanties choisir pour une assurance voiturette jeune conducteur ?
Tout dépend de l’état du véhicule, de la fréquence à laquelle vous l’utilisez et des garanties souhaitées. Si vous ne roulez pas trop et que votre voiturette est vieille, vous pouvez prendre une formule au tiers simple avec la garantie du conducteur. Au contraire, si votre quadricycle est neuf et qu’en plus vous travaillez avec vous ne pourrez pas vous permettre de prendre une formule de base. Payer une assurance auto sans permis jeune conducteur à un tarif tout à fait convenable c’est possible. Dans tous les cas, pour bénéficier d’un prix plus abordable confiez nous la mission de rechercher et de comparer pour vous les meilleurs contrats avec les meilleures garanties.